Cosmo Pyke : un artiste de la « bedroom pop »

Beau comme un rayon de soleil, Cosmo Pyke est un chanteur britannique d’origine jamaïcaine. Son premier album a permis de relancer un genre musical initié par Daft Punk dans les années 90. « Just Cosmo » montre en six titres l’immense talent de ce nouveau maître de la « bedroom pop ».

L’artiste complet Cosmo Pyke

Révélé par son tout premier album en 2017, Cosmo Pyke est un artiste multidisciplinaire d’origine jamaïcaine qui a grandi dans la banlieue sud de Londres. Le talentueux jeune homme de 19 ans est mannequin, skateur et fan inconditionnel de graffitis. D’ailleurs, il considère la musique comme l’une de ses nombreuses activités. Mélange savant de jazz, de soul et de rock, son style musical est difficile à classer. Pour ce jeune métis, il faut de tout pour faire un monde. « Just Cosmo » fait allusion à « Just William », un héros de bande dessinée qui a sans doute marqué son enfance à Peckam. Dans le sud de la capitale anglaise, il se disait être victime de stigmates.

Un album « bedroom pop » contre-pied aux old heads

Cosmo Pyke livre à travers cet album sa vision de la société anglaise contemporaine. L’adolescent à la gueule d’ange parle de tout sans trop s’engager. Il a sa petite idée du Brexit. Le jeune homme pense également qu’il est temps de laisser la place à la prochaine génération. Son message s’adresse autant à ce qu’il qualifie de « old heads » qu’à ces congénères nés après 1995. Quoi qu’il en soit, cet artiste tout-en-un est naturellement doué pour la « bedroom pop ». Pour ceux qui s’en souviennent encore, ce genre musical a été lancé par le mythique duo Daft Punk en 1997. Les morceaux sont travaillés dans un home studio à partir d’un ordinateur. À la différence du rock garage, une seule personne peut arriver à tout faire.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked with *.